Vous êtes ici

INCLUSION NUMÉRIQUE ET RÉALITÉ DU TERRAIN : QUELLES SOLUTIONS ?

Usages
Lors des Rencontres Parcours Numériques 2017, Jean-Philippe Bastien, animateur au cybercentre de Guérande, a proposé aux participants de leur faire un retour sur la nouvelle offre de formation « Bureautique et numérique » du CNFPT dans les EPN.

Jeudi 30 mars, il est 14h : Jean-Philippe Bastien, animateur au cybercentre de Guérande s'apprête à partager avec nous son quotidien d'animateur multimédia. Ce jour là, il a souhaité axer son atelier sur certaines difficultés que lui et ses pairs peuvent rencontrer en terme d'accompagnement du public.

Nous partons donc d'un premier constat : seuls les EPN labellisés Net Public peuvent faire passer à leurs usagers des tests en ligne comme le PIM (Passeport Internet et Multimédia).
Net Public qu'est ce que c'est ? C'est à la fois une plateforme en ligne, ressource sur la médiation numérique et un label pour identifier les lieux qui initient et accompagnent les personnes dans leur découverte des multiples usages d'internet, de l'informatique et des outils numériques. C'est pourquoi Net Public (soutenu par le Ministère de l’Économie et des Finances) a créé cet outil de formation et d'évaluation des compétences qu'est le PIM. Il a été mis à jour en 2017.

Plusieurs points se dégagent alors : sans le label Net Public, les EPN n'ont pas la possibilité de faire passer à leurs usagers un test de compétences et de connaissances reconnu nationalement. De plus, pour être en mesure d'accompagner les usagers, l'animateur doit être en possession de tous les éléments (outils et connaissances) nécessaires à la transmission.

« S’adressant à un public débutant, la préparation du PIM implique un accompagnement par des animateurs formés à l’apprentissage des TIC. »

Néanmoins plusieurs freins ont été relevés par Jean-Philippe Bastien concernant les moyens mis à disposition de ces lieux. Prenons notamment le PIM dont la dernière mise à jour date de 2011. Au vue de l'évolution des technologies numériques, nous pourrions être amené à penser que le PIM soit quasiment obsolète. De plus, le public des EPN est souvent constitué de personnes âgées pour qui passer un test en ligne peut sembler terriblement angoissant. Enfin, en région Pays de la Loire, seuls les cybercentres de Guérande et de Chemillé sont labellisés et peuvent proposer et délivrer le test. Seulement deux lieux sur toute la région Pays de la Loire, c'est peu et cela induit des déplacements importants pour le public qui souhaite passer le PIM.

Finalement on observe un décalage entre la réalité du terrain et les outils proposés par l’État. Il s'agit donc de mieux équiper les espaces multimédias et de former les agents, c'est pourquoi depuis 2016 le CNFPT (Centre National de la Fonction Publique Territoriale) propose une nouvelle formation à destination de tous les agents de la fonction publique territoriale :

« Afin d’accompagner les agents dans l’utilisation des nouveaux outils connectés et à l’acquisition des compétences et connaissances numériques, le CNFPT lance sa nouvelle offre bureautique ET numérique. »

Le CNFPT a ainsi fait évoluer son offre de formation en s'appuyant sur l'expertise des EPN labellisés Net Public et donc sur les retours d'expériences des animateurs. L'objectif ici est, à travers trois niveaux de stage, de permettre aux agents de faire un point sur leurs compétences et ainsi de choisir la formule qui leur convient le mieux. Que ce soit pour tester leurs compétences de bases (PIM, B2I ou C2I) ou pour appréhender la culture numérique, le souhait est de promouvoir l'inclusion et la médiation numérique sur le territoire par le biais des animateurs multimédias. Une offre de formation qui semble vouloir s'adapter aux agents, aux publics des EPN mais surtout développer leurs réflexions sur le numérique afin de mieux appréhender les technologies qui nous entourent. Il n'est alors pas étonnant que Jean Philippe Bastien conclut en nous disant qu'il espère que le CNFPT se rapprochera de nombreux autres EPN en Pays de la Loire afin de favoriser l'engouement pour l'inclusion numérique auprès des agents territoriaux.