Vous êtes ici

Découvrir Toonloop

Outils
Toonloop est un logiciel d'animation vidéo libre. Toonloop est un projet conçu et réalisé par Alexandre Quessy, avec l'aide de Tristan Matthews et d'autres contributeurs.




Pour faire un film d'animation, il faut un logiciel d'animation, savoir ce que c'est un film d'animation (ou pas ?) et comment l'utiliser sous forme d'ateliers.
 


Exemple de vidéo réalisée avec Toonloop

1/ D'abord chercher des informations sur le film d'animation ? Kezako ?

2/ Débusquer sur le net des ressources sur les supports existants en terme d'ateliers liés aux films d'animation 

Cela nous permettra indirectement de découvrir des plateformes "ressources" dédiées à nos histoires :

3/ Enfin il nous faut un logiciel d'animation 

Je présente ici le logiciel libre Toonloop dans une démarche de pérennité, de faisabilité économique et de soutien à la démarche portée par Alexandre Quessy (SAT Montréal) et Tristan Matthews.



INSTALLATION :

- soit vous avez Ubuntu ou un linux et simple comme "bonjour", suivre la démarche ici : http://toonloop.com/?q=download

- soit vous avez Windows ou Marc : il faut télécharger le logiciel Processing http://processing.org/download/, et ouvrir la version Lite de toonloop comme indiqué ici http://toonloop.com/?q=download
 

UTILISATION :

Une fois branché une webcam ou une caméra DV, lancez Toonloop et suivez les instructions ici http://toonloop.com/?q=how-to
 

ASTUCES :

  • appuyez sur la touche F1 pour avoir des infos

  • appuyez sur la touche « CTRL » + S pour sauvegarder le clip en fichier .mon

  • appuyez sur la barre ESPACE pour capture une image

  • appuyez sur ESCAPE pour mettre en plein écran

 

PLUS LOIN :



Utiliser Toonloop avec une manette de jeu ou le contrôler via une interface MIDI : http://toonloop.com/?q=advanced



Trois questions sur Alexandre Quessy : 

Qui est Alexandre Quessy ? Quel est son parcours ?

Né à Québec, Alexandre Quessy est un artiste-programmeur montréalais qui s'intéresse à l'échantillonnage d'images, de sons et de données électroniques. Il s'implique activement dans la création de logiciels libres pour les arts et dans leur enseignement. Ses projets ont été présentés au Canada, aux États-Unis, en Norvège, en France, au Mexique, à Taiwan et en Belgique. Après avoir étudié la musique au Cégep de Sainte-Foy, il a étudié les communications à l'Université du Québec à Montréal. Autodidacte en informatique. Alexandre Quessy a entretemps travaillé comme pigiste en développement Web, puis en interactivité audio-visuelle et électronique. Il est actuellement directeur du développement logiciel à la Société des arts technologiques [SAT].

Comment lui est venu l'idée de développer un logiciel d'animation ?

Inspiré par les pédales de boucles audio, Alexandre Quessy travaille sur l'échantillonnage vidéo in situ depuis 2006, avec sa série de performances Prestidigital, lors desquelles il échantillonnait des séquences vidéo de performeurs de cirque, de danse et de jeu clownesque. Il rappelait ensuite ses séquences entre deux numéros d'un spectacle de type cabaret, à la Caserne 18-30, un centre de loisirs à Montréal. En 2008, dans le cadre d'un séminaire de recherche-création en image, le professeur Jean-François Renaud a invité ses étudiants à expérimenter avec un médium qu'ils maîtrisent peu ou pas du tout : il a alors choisi le dessin, et a immédiatement pensé à faire de l'échantillonnage de photogrammes au moyen d'un pédale, afin de pouvoir créer rapidement et simplement des animations. Les dessins animés défilaient en continue alors que d'autres images y étaient adjointes; cela mettait en abîme le processus créatif. Toonloop était né. Au fil des mois et années qui suivirent, Alexandre Quessy a expérimenté avec différents médiums propices à l'animation image par image: glaise, papier découpé, marqueurs temporaires sur acétate transparent, pixilation avec des acteurs-danseurs, etc. Toonloop est l'objet de recherche du mémoire de maîtrise en communication au profil média expérimental qu'Alexandre Quessy est en train de finaliser à l'Université du Québec à Montréal.

Toonloop en est actuellement à la version 2.0 : de nouvelles versions vont-elles être développées, de nouvelles fonctionnalités ?


 
Toonloop en est actuellement à la version 2.2. Le logiciel a été réécrit en entier en C++, alors qu'il a autrefois été tour à tour en Java (version 0), puis Python. (version 1) Le choix des options et de la caméra se fait actuellement en ligne de commande et les contrôles en direct se font via le clavier, l'envoi de messages Open Sound Control ou avec l'aide d'un contrôleur MIDI. Toonloop a été développé presque entièrement bénévolement par Alexandre Quessy, avec un peu d'aide précieuse de Tristan Matthews, de Vasilis Liaskovitis et d'autres contributeurs.
 
Dans ses prochaines versions de Toonloop, Alexandre Quessy souhaite:
 
* améliorer la détection des caméras vidéo
* suporter les caméras photos
* faciliter le choix de la caméras et des options au moyen d'un dialogue assistant
* supporter l'échantillonnage sonore et vidéo
* supporter l'usage de plusieurs caméras
* permettre de superposer plusieurs clips
* offrir de nombreux effets vidéo
* permettre de montage vidéo in situ distribué et collaboratif
 
La suite des travaux sur l'échantillonnage in situ se concentrent actuellement autour du développement de Tempi, une librairie C++ pour la programmation de flots de données (comme Pure Data) et qui est spécialisée dans l'échantillonnage multi-modal et la scénarisation de jeux interactifs au moyen d'arbres comportementaux. Son but : échantillonner des données provenant de différents types de capteurs, des positions 3D, des messages réseau, des notes de musique, et bien plus. Le tout peut être rejoué à volonté. Tempi est un projet développé au sein du Métalab de la Société des arts technologiques. 
 


 

Commentaires