Vous êtes ici

Fabrication numérique pour têtes blondes

Actualités
Retour sur la rencontre du réseau à l'occasion d'un stage d'initiation au bricolage et à la fabrication numérique pour 11/16 ans.

Ce vendredi 20 février, PiNG a accueilli quelques animateurs du réseau Parcours Numériques pour parler de médiation en direction du jeune public dans les fablabs.
L'occasion de mettre en commun quelques ressources et bonnes pratiques pour mener à bien des ateliers de bricolage avec fers à souder, imprimantes 3D et découpes laser.
Auparavant méfiant vis à vis de la mouvance fablab, certains animateurs d'espaces publics numériques trouvent désormais enrichissant ce renouveau de leurs pratiques par la fabrication numérique. À Nantes, la mise en place ces derniers mois d'espaces de démonstration lors d’événements tels qu'Exposcience ou le festival Kraft a permis de démystifier certains outils phares utilisés dans ces cadres pédagogiques spécifiques (Arduino, Processing, Spirograffe etc.) et de donner envie de développer ce type d'activités.



Cette journée Parcours Numériques s'inscrivait dans le cadre d'une semaine d'activités animée par l'association ACCOORD (centres de loisirs de la ville de Nantes), les Petit Débrouillards et un enseignant dans un collège technologique, qui se sont associés à PiNG pour accueillir vingt-cinq participants de 11 à 16 ans. Durant cinq après-midis, les participants ont pu construire des robots autonomes, un robot light-painting, utiliser les différentes machines à commande numérique de Plateforme C (fablab animé par PiNG et espace d'accueil de la semaine) et, en somme, se familiariser avec les rudiments du bricolage numérique.




La matinée du vendredi a été l'occasion pour les encadrants de la semaine d'échanger avec animateurs multimédia au sujet de leurs pratiques, savoirs-faire et ressources produites durant ce stage.
Les Petits Débrouillards ont insisté sur l'importance d'inviter les enfants à « mettre les mains dans le code » présentant une approche qui consiste à faire découvrir la programmation par le biais d'Arduino notamment. Un wiki riche en documentation sur le sujet permet d'imaginer toutes sortes d'animations : http://wikidebrouillard.org/index.php/Cat%C3%A9gorie:Arduino
Sébastien, enseignant dans un collège, a proposé quant à lui d'initier les plus jeunes à la logique booléenne en pratiquant l'informatique et l'électronique tout en laissant libre court au bricolage, mélangeant allègrement différents matériaux avec lesquels travailler, créer.
Les animateurs d'ACCOORD ont de leur côté conçu des tutoriaux qui permettent de réaliser en plusieurs étapes des bricolages ingénieux à partir de moteurs, d'Arduino et d'autres composants.
Tout cela a évoqué à l'un des participants la fameuse « Malinette » proposée par l'association Réso-nance à Marseille, un « kit libre pour faciliter la programmation interactive » et qui peut être adapté à l'usage des plus jeunes.



Tous ces contenus enrichissent la démarche de PiNG dans le cadre d'OPENeducation, programme d'exploration de la transmission de la culture numérique à destination des plus jeunes. Des contenus qui pourront bientôt être accessibles sous la forme de ressources dans un manuel FLOSS dédié à cette thématique. Une vidéo de la semaine sera également bientôt accessible afin de rendre compte de l'ambiance électrique de cet atelier au long court.

Rendez vous fin mars, ici, pour la suite des épisodes !